Discussion: Le canadien d’origine ou pourquoi J’me sens bien seule face a eux

Discussion: Le canadien d’origine ou pourquoi J’me sens bien seule face a eux

Bon Cela reste temps libre de rentrer en action.

Deja c’est assez rejouissant de voir que chacun expose le avis en francais et en restant courtois. Cependant, on voit quand aussi des ecarts qui me font herisser des poils. Il va i?tre net que les phrases chocs “tu sers a rien” repetees 10 fois dans un messages ne semblent pas les bienvenues. Un coup pour expliquer le initiative, ensuite c’est lourd.

Ensuite restez coherent lorsqu’il vous plait. On commence avec un post (avec un brin d’humour) avec “on me demande mon avis ; je donne celui auquel j’adhere” et on arrive avec “ca sert a rien de venir Afin de les sauver et un ouvrir nos yeux”.

Que ceux qui participent a une telle discussion la relise en entier et en particulier leur post pour constater une telle digression. L’explication n’est pas encore partie en sucette mais decouvert Divers propos, on en est gui?re loin.

ps: c’etait politiquement correct?? De toute maniere je cause avec des frenchies alors vous connaissez le vrai fond ma pensee.

Assurance Globe PVT

A la recherche de la assurance Afin de votre PVT, JP ou stage ? Nous vous recommandons depuis plus de 15 ans l’assurance Globe PVT, l’assurance preferee des pvtistes. Epidemies & Covid-19 : frais medicaux, hospitalisation et assistance couverts.

Eh ben ca chauffe ! je ne rentrerai nullement au debats, mais j’apporte mon anecdote via le sujet:

Je parlais anglais avec ma colloc anglophone via claque que, au cours de la coupe du monde, les Allemands etaient, pour la premiere fois depuis Beyrouth, fiers de bouger leurs drapeaux sans etre traites de fascistes. Je lui cause aussi d’la France qui devient plus demonstrative.

Bref, on discute un brin, et la elle me evoque: “C’est bizarre, la France n’a nullement le meme probleme alors qu’elle etait du cote des allemands durant la 2eme guerre, nos francais ont aide des allemands, vous avez collabores. “

j’habite reste sans voix. et stupefait devant une telle interpretation manicheenne, en me posant le sujet, est-ce qu’ils apprennent ca a l’ecole ??

De la s’en suit une interminable discussion sur la 2eme guerre mondiale, ainsi, le manque de vocabulaire cree malheureusement de nombreuses mecomprehension.

Pour la part j’imagine que Charluss reste quelque peu trop virulent dan ses propos. Sel nous raconte une anecdote et nous la fait partager avec ravissement. Elle n’est nullement la Afin de nous convaincre de quoi que ce soit, et le terme “Canadien d’origine” est a prendre au seconde degre. L’humour votre perd encore et puis Charluss . —-> ( Smile)

Enfin tous sa facon de voir les trucs, plusieurs voyagent Afin de accoster des cultures tout en etant eux meme, ainsi, d’autres veulent s’integrer a tout prix. Les pejuges font partis du quotidien, et je pense que nos Canadiens ont egalement bien de prejuges sur nous: ca fait parti du genre humain bien ca.

Bref Afin de finir, je ne voit jamais ca tres rejouissant pour Sel de se Realiser “attaquer” de cette facon la !! Elle souhaitais juste nous Realiser partager une experience, et j’suis sur qu’elle ne fait aucun generalites i  propos des Canadiens, meme apres votre petite mesaventure avec votre “canadien de Base”. J’imagine d’ailleurs que chez nous aussi on a des Francais d’origine, qui ne font nullement forcement une fierte.

Du reste je te remercie Sel Afin de votre anectode

N’oubliez gui?re : Mes discussions et nos dialogues ne doivent aucun transformer en attaque virulente .

Derniere modification avec biba94 ; 20/07/06 a 14:54 .

Bon j’ai bien commande moyen de relire les divers posts, c’est vrai que le sujet reste devenu un peu “houleux” chacun donnant le avis et les interpretations n’etant gui?re analogues Afin de l’ensemble de.

Donc effectivement chacun reste libre de amener ses anecdotes et de son vecu, l’article dit evidemment d’arreter de generaliser et de rester correct. Meme si Charluss est agressif dans sa maniere de retourner, je trouve que globalement, cette discussion reste Afin de l’instant de “bon ton”, le vocabulaire correct et un bon ton litteraire (tres appreciable vraiment, je tiens a le souligner), donc continuons ainsi et on pourra bientot aller une propre journal comptables

Personnellement j’estime que lorsqu’on tombe sur des personnes qui ne semblent nullement capable d’entendre un autre avis autant arreter la conversation et se tourner vers ceux qui peuvent reellement apporter une discussion interessante et des semblants de reponses pour pouvoir mieux saisir la culture du pays d’accueil.

Claque de devenir grande gueule ou nullement n’est jamais propre a un pays mais plutot un trait de caractere. Si Sel devoile que des francais ne sont nullement critiques mais essaient plutot d’analyser la situation, je ne suis jamais franchement d’accord. On apprecie beaucoup critiquer (meme s’il n’ y a pas toujours de mauvaises intentions) et cela emmene desfois au pessimisme alors que concernant nos anglo-saxons c’est le pragmatisme avant tout et une priotrite a l’action. C’est donc 2 modes de pensees differents.

En france tel ailleurs on a des certitudes quelquefois fausses, on apprecie a defendre sa culture, ses idees (mauvais ou petits points) en pensant des fois que Quelques aspects sont plus chez soi, ce qui donne le droit d’ailleurs d’effectuer la lecon aux autres (concernant empi?cher les malentendus, je ne cause aucun toi Sel ).

Malheureusement, PERSONNE n’est touchee par des propos d’la meme maniere, tous detient sa propre sensibilite. et cela a Du Reste interface furfling amene a cet echange.

Sel entre autres mettait de l’humour dans ses propos et dit ce qu’elle crois mais je comprends que votre anecdote fasse bondir d’autres qui le prendraient au premier degre et comme une verite acquise. (Charluss et sa tante notamment)

Le grand probleme n’est pas toujours une histoire de canadien anglophone/de base/ ou jamais mais plutot qui on cotoie et dans quelles circonstances. Rien ne evoque que par la suite certains qui avaient deja une certaine idee des canadiens anglophones ou francophones ne changent pas d’idee plus tard.

Lorsque je suis part quelques mois en 2000 aux States (j’etais en en stage mais j’ai egalement commande un petit job en complementarite), j’ai eu le temps de discuter avec les gens, echanger, observer et ca a permis de comprendre bien de trucs sur leur systeme et leur maniere de penser alors que j’avais la tete remplie de cliches et des idees bien arretees a ce theme suite en particulier a des discussions que j’avais eu au prealable avec des americains et des touristes rencontres en France.

Read Previous

Loveandseek Évaluation

Read Next

Large awareness of modern manner and styles